Témoignages de nos anciens

Céline V : Titulaire du Bachelor en Diététique et Nutrition Humaine - Nutritionniste libérale.

En quoi consiste votre travail en cabinet libéral ?

La majorité des personnes viennent me voir pour perdre du poids et retrouver une alimentation équilibrée. Je leur propose donc un recadrage de leur alimentation. Il s’agit souvent de personnes qui ont besoin d’un soutien et d’un suivi qui a lieu tous les mois jusqu’à ce qu’il ne soit plus nécessaire.

Lors du premier rendez-vous, il faut écouter la personne afin de cerner son profil psychologique qui est à prendre en compte dans le diagnostic. Lors des rendez-vous suivants, on essaye de faire parler la personne à propos du bien-être ressenti grâce au régime, mais aussi au sujet des difficultés qu’elle a pu rencontrer au cours de sa mise en application.

Quels types de patients viennent vous consulter ?

Je reçois dans mon cabinet des personnes qui souhaitent se prendre en charge pour un régime mais aussi des anorexiques, des boulimiques, des enfants, des préadolescents et des adolescents. Mais les cas qui sont de plus en plus fréquents, sont les obèses… Aujourd’hui, environ 10% de la population est atteinte d’obésité. Dans le Nord, nous faisons partie des mauvais élèves, car on a encore de très mauvaises habitudes alimentaires. Le problème, c’est que l’on commence à peine à s’en préoccuper et à faire de la prévention dans les écoles, alors qu’on aurait dû le faire depuis des années.

D’après vous quelles sont les qualités requises pour faire ce métier ?

Il faut avoir le désir du thérapeute, c’est-à-dire avoir un bon sens de l’écoute et du conseil. C’est quelque chose qui peut venir avec l’expérience mais le mieux reste de l’avoir avant de se lancer… Au départ, il s’avère également bon d’avoir une large expérience, afin de posséder une vision globale de la profession et de se rendre compte des différents aspects du métier.

Même si le cursus comporte des stages qui permettent d’acquérir cette vue d’ensemble, je conseille d’en faire plus que ce qui est demandé. Cela ne peut être que bénéfique.

Patrick, 27 ans : Titulaire du BDNH et du BTS - Nutritionnite diététicien hospitalier.

« Après le bac, j’avais envie d’études courtes spécialisée en nutrition et diététique, j’ai donc poursuivi mon cursus tout naturellement en BTS Diététique. Aujourd’hui, je travaille dans deux structures : une clinique privée et un hôpital.

Concrètement mon travail consiste à vérifier dans les cuisines la qualité des produits, l’équilibre des menus, ainsi que les quantités prescrites. Je vais à la rencontre des nouveaux patients et je conseille les sortants. Je m’occupe aussi du dépistage de l’obésité à l’hôpital, une problématique de santé publique qui doit être résolue et où le rôle des diététiciens devient essentiel dans cette lutte contre la malnutrition. Depuis peu, je m’occupe de patients diabétiques.

Savoir que l’on peut se soigner en s’alimentant, c’est très important pour moi. Pour cela, il faut s’adapter à la pathologie du patient et faire du sur mesure. »

Frédéric R : Titulaire du Bachelor en Diététique et Nutrition Humaine - Nutritionniste dans l’industrie agro-alimentaire.

« Je travaille depuis deux ans dans l’industrie agro-alimentaire. Mon rôle au sein de l’entreprise est d’adapter les produits pour qu’ils entrent dans une alimentation équilibrée et saine.

Il faut dire qu’il n’est pas évident aujourd’hui d’adapter à une alimentation équilibrée, des produits de plus en plus sucrés, gras, salés ou laitiers.

En d’autres termes, il est de plus en plus difficile de faire passer le côté nutrition / santé avant l’aspect économique de la fabrication agroalimentaire. »