Principes

Bachelor en Diététique et Nutrition Humaine & Master en Nutrition Humaine

Bachelor en Diététique et Nutrition Humaine & Master en Nutrition Humaine

La formation du diététicien nutritionniste comprend les principes suivants :

  • L’application de la science de la nutrition à des personnes et à des groupes en traduisant des concepts et des principes théoriques en un traitement diététique adapté et des modifications de l’alimentation.
  • L’acquisition des compétences en éducation et des qualités permettant, lors de la pratique, d’orienter les personnes pour qu’elles contrôlent leurs choix alimentaires en fonction de leur santé.
  • L’intégration de concepts théoriques venant des sciences biologiques, cliniques, économiques et sociales avec application pratique aux services liés à l’alimentation et aux habitudes alimentaires.
  • La capacité d’apprécier, de conseiller et de permettre à des personnes et à des groupes de faire des choix alimentaires sûrs et appropriés.
  • Le développement de compétences interpersonnelles et linguistiques solides afin de garantir une communication efficace par divers moyens et pour une grande diversité de personnes et de groupes.
  • La capacité d’agir en tant que conseiller au nom des personnes, des groupes et de la profession.
  • Le développement d’aptitudes au travail d’équipe.
  • Le maintien et l’amélioration de la santé, à la fois via le traitement de maladies par la nutrition, et via la promotion d’une alimentation et d’un mode de vie sain.
  • Une réflexion critique, l’auto évaluation et l’engagement à recourir à la recherche dans l’évaluation et l’amélioration de la pratique diététique.

 

Les qualifications signifiant l’achèvement du premier cycle (Bachelor en Diététique et Nutrition Humaine) sont décernées aux étudiants qui :

  • Ont prouvé leurs connaissances et leur compréhension dans un domaine d’étude et dont le niveau (s'appuyant sur leur enseignement secondaire général et soutenu par des manuels spécialisés), s'élèvera grâce aux connaissances apportées par les spécialistes du secteur ;
  • Peuvent appliquer leurs connaissances et faire preuve de compréhension dans un contexte professionnel tout en démontrant des compétences dans l’élaboration et la défense d’arguments puis la résolution de problèmes dans leur champ d’étude ;
  • Ont la capacité de recueillir et d’interpréter des données appropriées (généralement dans leur champ d’étude) pour alimenter leurs jugements et réflexions sur des questions sociales, scientifiques ou morales ;
  • Peuvent communiquer de l’information, des idées, des problèmes et des solutions aux personnes spécialistes et non - spécialistes ;
  • Ont développé les connaissances nécessaires pour continuer à entreprendre plus d’études avec un degré élevé d’autonomie.

Les qualifications signifiant l’achèvement du second cycle (MastER en Nutrition Humaine) sont décernées aux étudiants qui :

  • Ont prouvé leurs connaissances et leur compréhension. Cela est fondé, développé et/ou amélioré sur ce qui fait partie typiquement du niveau bachelor, et fournit une base ou l’occasion d’originalité dans le développement et/ou l’application d’idées, souvent dans un contexte de recherche ;
  • Peuvent appliquer leurs connaissances, leur compréhension et leurs capacités de résolution des problèmes dans des environnements nouveaux ou peu familiers, dans des contextes plus larges (ou multidisciplinaires) liés à leur champ d’étude ;
  • Ont la capacité d’intégrer la connaissance et de gérer la complexité, et de formuler des avis avec des informations incomplètes ou limitées, mais cela implique toutefois de réfléchir sur les responsabilités sociales et morales liées à l’application de leurs connaissances et de leurs avis ;
  • Peuvent communiquer clairement et sans ambiguïté leurs conclusions, ainsi que les connaissances et le raisonnement soutenant ces conclusions, aux personnes spécialistes et non - spécialistes ;
  • Ont les qualifications nécessaires leur permettant de continuer à étudier de manière autonome.