Nutritionniste en santé publique

Études requises : Mastère en Nutrition Humaine

Le Nutritionniste en santé publique définit le système de restauration le mieux adapté à la collectivité (Mairie, Conseil Général, DDASS) en fonction de ses critères budgétaires.

Il est le garant de la qualité de la prestation alimentaire (nutritionnelle, sanitaire et organoleptique) du secteur de la restauration collective, il définit la prestation, organise le travail et forme le personnel afin d’apporter aux convives une alimentation adaptée à leurs besoins en fonction de leurs goûts dans un environnement favorable.

ACTIVITÉS DU NUTRITIONNISTE EN SANTÉ PUBLIQUE

Restauration

En liaison avec le prestataire ou le chef de production, il élabore les menus et participe au choix des produits utilisés pour la fabrication des repas. Il définit les outils permettant de mesurer la satisfaction des convives. Il contrôle le prestataire de service dans le cadre d’une délégation de service public et fait respecter le cahier des charges. En cas d’un service autogéré, le Nutritionniste fait partie intégrante, comme le chef de production, de l’équipe d’encadrement du service de restauration.

Il participe à l’élaboration de projet de construction (ou de rénovation) de l’unité de fabrication et des offices alimentaires avec les services techniques en tenant compte de la réglementation et de l’organisation du travail.

Il participe également à l’élaboration des cahiers des charges dans le cadre des appels d’offres alimentaires ou de produits annexes destinés au secteur alimentaire (produits d’entretien, vêtements du personnel…).

Santé Publique

Il est l’interlocuteur privilégié des parents, des enseignants et des élus, pour toutes questions concernant la nutrition et la restauration (prise en compte de régimes, des allergies alimentaires, réponses aux questions d’actualité et aux éventuelles réclamations concernant la prestation).

A ce titre, le Nutritionniste participe à la commission des menus, assemblée présidée par l’élu, délégué à l’éducation, qui réunit les différents interlocuteurs de la communauté scolaire et parascolaire. Il assure la coordination entre les différents services municipaux pour tout projet ayant pour objet l’alimentation ou la restauration municipale.

Il veille à ce que l’organisation du travail permette de garantir la qualité sanitaire des repas dans le respect de la réglementation en hygiène des locaux, du personnel et des denrées.

Il veille également au bien-être de l’enfant, de l’adulte et de la personne âgée, en assurant un environnement favorable à la consommation du repas (encadrement humain satisfaisant, locaux et mobilier adaptés, environnement sonore maîtrisé, temps de repas suffisant, animations pédagogiques…).

Formation

Le Nutritionniste participe au recrutement et à la formation du personnel de restauration et d’encadrement des convives afin d’offrir une prestation de qualité optimale, (en tenant compte des règles d’hygiène et de la réglementation en vigueur dans le secteur alimentaire, HACCP, veille sanitaire).

Éducation Nutritionnelle

Il contribue à l’information du public en développant des actions de communication au sein des supports de la collectivité territoriale (publication municipale, expositions, réunion publique…).

En partenariat avec l’éducation nationale et les enseignants, il participe à des actions d’éducation nutritionnelle, d’éveil sensoriel, animations de forums, expositions etc.

  • 8 % des nutritionnistes exercent en santé publique.

Salaire : de 2000 à 4500 euros par mois.