Retour aux offres
Mastère en Diététique et Nutrition Humaine : le CNRS recrute
06/11/2014

Offre d’emploi : Assistant(e) de Recherche Durée : 22 mois.

Laboratoire de Neurobiologie Sensorielle de l’Olfaction et de la Gustation, Institut de Neurobiologie Alfred Fessard, CNRS.

Thématique : recherche du rôle des récepteurs gustatifs exprimés dans le tractus digestif dans les changements de comportement et de préférences alimentaires après une chirurgie bariatrique. La partie du projet dont vous seriez responsable consiste à mesurer plusieurs fois la sensibilité gustative chez des patients hospitalisés (à Paris) avant et après la chirurgie pour quelques composés chimiques purs.

En effet, les Récepteurs TAS1R et TAS2R, dans le tractus digestif n’ont pas de fonction gustative mais contribuent à l’homéostasie du glucose, à la modulation des hormones de faim et de satiété et à d’autres fonctions intestinotrophiques. Après la chirurgie, une partie de ces récepteurs est supprimée et les patients changent de préférences alimentaires. Or ces hormones de faim et de satiété modulent la sensibilité des cellules gustatives et donc la sensibilité gustative. Ainsi, les mesures de sensibilités sur les patients après chirurgie sont le reflet des changements de ces hormones dus à la suppression des récepteurs.

Ce que nous allons vérifier.

Méthodes utilisées : méthodes psychophysiques, utilisant, pour les stimulus chimiques, des automates pour diluer les solutions, les distribuer aux sujets, calculer les résultats. Electrogustométrie, questionnaires alimentaires et HAD (anxiété).

Les résultats d’évaluation de la sensibilité seront à mettre en parallèle de toute une série de données cliniques et biologiques (dosage d’hormones etc.), qu’il faudra collecter en collaboration avec le personnel hospitalier.

Traitements statistiques : à la recherche d’associations entre la sensibilité et les variables biologiques avant et après chirurgie. Exploitation des questionnaires alimentaires : qualification et changement des comportements alimentaires, typologie des patients.

Simultanément nous exécuterons ces mêmes expériences au laboratoire sur des sujets recrutés en ville, dits volontaires (étudiants etc.). Ils serviront de témoins non médiqués. Nous recruterons des obèses, des sujets en surpoids et des sujets minces.

Dans une autre phase, cette étude débouchera sur une étude génétique des mêmes patients et sujets.

Qualités requises : 
 avoir un intérêt pour un sujet de recherche fondamentale, 
 capacité de travailler sur des patients, (c’est spécifique) 
 bon relationnel 
 esprit pratique

Salaire : 1500€ net mensuels.

SociétéCNRS
Lieu1, avenue de la Terrasse 91198 Gif sur Yvette Cedex
Téléphone01 69 82 42 53
Contactannick.faurion@inaf.cnrs-gif.fr